logo
Avec le soutien de :

MEIEDGCIS
Retour a l’Accueil > Espace Veille > Technologies numériques > Documents clés

Technologies numériques

CREDOC
Le baromètre du numérique 2017. - Paris : Crédoc, 01/11/2017, 256 p.
Le CREDOC a réalisé, à la demande du CGE (Conseil général de l'économie), de l'ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) et de l'Agence du Numérique, une enquête auprès de 2 209 personnes représentatives de la population des 12 ans et plus, sur la diffusion et l'usage des nouvelles technologies dans la société française en 2017.
Elle révèle notamment que les taux d'équipements nomades continuent d'augmenter : + 8 points pour les smartphones (73 %), + 5 points pour les tablettes (44 %) ; + 40 points en 6 ans, 94 % des Français sont équipés d'un téléphone mobile.
76 % des personnes interrogées utilisent Internet quotidiennement. Les démarches administratives ou fiscales en ligne (67 %, + 9 points) et les achats en ligne (61 %, + 1 point) sont les usages les plus fréquents pour la majorité des Français interrogés. 59 % des personnes interrogées sont membres des réseaux sociaux (+ 3 points). 22 % des Français ont, contre rémunération, recouru auprès de particuliers à l'usage d'un bien ou d'un service (+ 7 points).
Au niveau professionnel, 66 % des actifs occupés utilisent un ordinateur.
50 % des actifs disent profiter pleinement ou assez largement des opportunités offertes par les outils numériques.
En ligne sur le site du Crédoc : http://www.credoc.fr/publications/abstract.php?ref=R337

INSEE
Les TIC et le commerce électronique dans les entreprises en 2016. - in : INSEE Résultats, 12/04/2017, mult. p.
L'Insee a publié les chiffres sur les TIC et le commerce électronique dans les entreprises de plus de 10 salariés en 2016.
Les données, fournies en fichiers Excel ou beyond, concernent :
- le nombre de sociétés, chiffre d'affaires et emploi
- les spécialistes en TIC - Emploi, formation et recrutement
- les spécialistes en TIC - Compétences
- l'accès à internet et usages - Les connexions
- l'accès à internet et usages - Site web
- l'accès à internet et usages - Usages des médias sociaux et autre utilisation
- l'utilisation de service par internet de Cloud computing
- les analyses de données massives (big data)
- la facturation inter-entreprise
- le commerce électronique - ventes web
- le commerce électronique - ventes de type EDI
- le commerce électronique - Achats électroniques.
En ligne sur le site de l'INSEE : https://www.insee.fr/fr/statistiques/2646317

DGE, APCMA, DIRECCTE, INMA
Recueil des bonnes pratiques du numérique dans l'artisanat. - Ivry sur Seine : DGE - Direction Générale des Entreprises, 01/05/2016, 209 p.
La Direction générale des entreprises (DGE) a publié un recueil des bonnes pratiques du numérique dans l'artisanat, réalisé en collaboration avec les Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTE), l'Institut supérieur des métiers (ISM), l'Institut national des métiers d'art (INMA) et l'Assemblée permanente des chambres de métiers et de l'artisanat (APCMA).
Il recense, sous forme de fiches, les initiatives locales d'accompagnement des entreprises dans "l'appropriation des différents outils et procédés numériques mis à leur disposition" et propose également un portrait-robot de l'artisan 3.0, afin d'aider les artisans à identifier leurs réalisations et les étapes qu'il leur reste à franchir pour passer le cap du numérique.
En ligne sur le site de la DGE - Direction générale des entreprises : http://www.entreprises.gouv.fr/secteurs-professionnels/recueil-des-bonnes-pratiques-du-numerique-dans-artisanat

Opinion Way, +Simple
L'Observatoire +Simple des Indépendants et des TPE - Focus sur les artisans. - in : Opinion way, 31/05/2016, 19 p.
Les résultats d'un sondage OpinionWay pour +Simple, réalisé auprès d'un échantillon de 301 dirigeants d'entreprises de 0 à 5 salariés, hors secteur public, révèlent notamment que seuls 52 % des artisans jugent stratégiques les solutions informatiques et les outils digitaux pour leur activité même s'ils perçoivent bien leurs bénéfices pour les TPE.
44 % des artisans sont convaincus de l'utilité d'avoir un site internet et 34 % d'avoir une page Facebook mais ils sont peu nombreux à avoir franchi le cap : 27 % ont un site internet sans boutique, 25 % ont une page Facebook et 12 % ont un site marchand ou une boutique en ligne.
Près de la moitié des artisans déclarent que les innovations numériques ont un impact fort ou modéré sur leur métier (contre 55 % pour les TPE) mais 30 % estiment qu'il n'existe pas suffisamment d'offres digitales à destination des petites entreprises.
Les questions posées sont intégrées à l’analyse des résultats
En ligne sur le site Slideshare : https://www.slideshare.net/OpinionWayTVOpinionW/simple-lobservatoire-des-indpendants-et-des-tpe-par-opinionway-juin-2016

Ministère de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique
Technologies clés 2020 - Préparer l'industrie du futur. - Paris : Ministère de l'économie, de l'industrie et du numérique, 2016, 640 p.
Pilotée par la DGE (Direction générale des entreprises), et menée par Erdyn et Alcimed, la 5ème édition de l'étude de prospective technologique "Technologies clés 2020" identifie et présente 47 technologies clés à l'horizon 2020. Ces technologies trouvent leurs applications dans 9 secteurs économiques (parfois de manière transversale) : alimentation, santé et bien-être, sécurité, environnement, habitat, énergie, mobilité, numérique, loisirs et culture.
L'ouvrage identifie les marchés et usages en 2020, les défis technologiques à relever par les entreprises, les facteurs clés de succès, et les forces et faiblesses du tissu industriel français. Il recense les acteurs clés des écosystèmes d'innovation, et formule des recommandations pour favoriser le déploiement des technologies clés, notamment à l’attention des PME.
En ligne sur le site de la DGE - Direction générale des entreprises : http://www.entreprises.gouv.fr/politique-et-enjeux/technologies-cles-2020


ISM
Marchés & Innovations 2020 dans l'artisanat et le commerce de proximité.- in : Paris : ISM, 01/03/2015, 214 p.
L'ouvrage est composé de 70 articles rédigés par les professionnels du développement économique et des chefs d'entreprises innovants. Il offre un panorama des marchés et des innovations produits/procédés, organisationnelles ou commerciales intéressantes à investir car susceptibles de créer de la compétitivité et des leviers de l'innovation.
En ligne sur le site de l'ISM : http://ism.infometiers.org/ISM/Publications/Ouvrages/Marches-innovations-2020-dans-l-artisanat-et-le-commerce-de-proximite


CTAI et CMA ALSACE
Enquête sur les usages numériques des artisans.- in : Lettre du CTAI (La), 01/04/2014, 36p.-
Le CTAI, Pôle d'innovation pour l'artisanat et les petites entreprises spécialisé dans le domaine du numérique, publie les résultats d'une étude menée conjointement avec la Chambre de métiers et d'artisanat d'Alsace, auprès d'un échantillon d'entreprises artisanales sur leurs pratiques numériques. Elle révèle notamment que la moitié des dirigeants possèdent un smartphone et 82 % l'utilisent ou comptent l'utiliser de façon professionnelle. Près de 70 % des entreprises interrogées sont équipées d'un site internet. La majorité des entreprises l'utilisent pour valoriser leur image sur le net, seulement 7 % pour la vente en ligne. 46 % des entreprises sont présentes sur les réseaux sociaux, essentiellement sur Facebook.
L'enquête fournit des données sur la mobilité, la communication numérique, l'utilisation d'internet et les usages des artisans.
En ligne sur le site Artifrance : http://www.artifrance.fr/sites/default/files/lettre-info/LDCTAI-enquete2014.pdf

PREMIER MINISTRE
France numérique 2012-2020 : bilan et perspectives.- Paris : Ministère de l'économie, des finances et de l'industrie, 2011.- 77p.
A l'occasion de la 4è édition des Assises du numérique qui se sont déroulées le 30 novembre 2011, Eric Besson, ministre chargé de l'Industrie, de l'Energie et de l'Economie numérique, a présenté le bilan du plan France numérique 2012 lancé en 2008 et les perspectives pour 2020 autour de cinq grands axes : renforcer la compétitivité de l'économie française grâce au numérique, permettre à tous les Français d'accéder aux réseaux numériques, développer la production et l'offre de contenus numériques, diversifier les usages et les services numériques, rénover la gouvernance de l'économie numérique.
En annexe : bilan détaillé des 154 mesures du plan France numérique 2012.
En ligne sur le portail du Ministère de l'Economie et des Finances : http://www.economie.gouv.fr/files/files/import/2011_france_numerique_consultation/2011_plan_france_numerique2020.pdf


BRAVO Alain et COMMISSION ECONOMIE NUMERIQUE
La société et l'économie à l'aune de la révolution numérique : enjeux et perspectives des prochaines décennies (2015/2025).- Paris : Documentation Française (La), 2009.- 100p. (Rapports et documents).-
La mission "Economie numérique" confiée à Alain Bravo par le secrétaire d'Etat en charge du développement de l'économie numérique présente dans ce rapport ses réflexions concernant le développement de l'économie numérique face à la complexité de la société et les perspectives à venir. Il étudie 6 scénarios potentiels visant le développement d'une "économie numérique qui serait au service et de la croissance verte, et des interactions sociales et de l'emploi" mais serait aussi "source de compétitivité". Bibliographie. En ligne sur le site de la Documentation Française : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/094000332/

BOUTARY Martine
TIC et TPE : entre proximité et modernité.- in : Les très petites entreprises : un management de proximité / JAOUEN Annabelle et TORRES Olivier.- Cachan cedex : Lavoisier, 2008.- 380p.(Business, économie et société)
L'auteur analyse les différents modes d'intégration des TIC au sein des très petites entreprises. On distingue celles qui travaillent en gestion de proximité et celles qui travaillent autour d'une gestion de modernité.
Communication extraite de l'ouvrage rédigé par un collectif de chercheurs qui soutient la thèse que les très petites entreprises sont des entreprises de proximité, et souligne la singularité du management des TPE.


Mise à jour le 28/11/2017