logo
Avec le soutien de :

MEIEDGCIS
Retour a l’Accueil > Espace Veille > Politiques publiques pour l'Artisanat et les entreprises de proximité > Hauts-de-France : artisanat et QPV [Etude Chambre de métiers et de l'artisanat]

Hauts-de-France : artisanat et QPV [Etude Chambre de métiers et de l'artisanat]

lundi 10 février 2020
Le Service Evaluation et Prospective de la Chambre de métiers et de l'artisanat des Hauts-de-France a réalisé, en collaboration avec les agences d'urbanisme régionales et certaines collectivités locales, un éclairage sur l'artisanat dans les quartiers prioritaires (QPV) de la région. L'étude présente un état des lieux statistique à l'échelle de l'ensemble des QPV de la région, et comporte des déclinaisons relatives à certains quartiers [*], suite à des enquêtes expérimentales de terrain. Elle a pour objectif de "comprendre comment l'artisanat peut jouer un rôle de levier dans le développement des quartiers prioritaires de la ville et [comment] ces derniers peuvent constituer des opportunités de croissance pour l'artisanat."

Au 1er janvier 2017, 5 043 établissements artisanaux (soit 6,1 %) sont implantés dans les QPV de la région, avec une plus forte concentration dans le Nord, qui concentre les 2/3 des entreprises artisanales en QPV de la région. Ces quartiers ayant une fonction principalement résidentielle, on y constate une surreprésentation de l'artisanat alimentaire (16,5 % contre 12,5 % pour toute la région), tandis que l'artisanat de production est moins présent (10,9 % contre 14,8 % dans l'ensemble de la région).

Le poids de l'artisanat est par ailleurs moins important dans les QPV que dans l'ensemble de l'économie régionale (sauf dans le Pas-de-Calais). L'artisanat en QPV comporte des spécificités départementales, notamment en termes de répartition sectorielle.

L'emploi artisanal, avec 6 775 salariés, est moins développé en QPV, la densité d'emplois étant inférieure à la moyenne régionale (101,4 emplois pour 10 000 habitants, contre 252,3), comme la taille des établissements (4,3 salariés, contre 4,7). Le secteur artisanal forme 1 093 apprentis résidant en QPV et 495 apprentis travaillent chez un artisan situé en QPV. Le taux d'accès à l'apprentissage est moins élevé dans les QPV que dans l'ensemble de la région (10,6 % contre 15,2 %).

[*] La Bourgogne à Tourcoing, Faubourg d'Isle à Saint-Quentin, les Hauts de Creil à Creil.
Source(s) :
L'artisanat dans les quartiers prioritaires de la ville des Hauts de France / CMA Hauts-de-France .- in : CMA Hauts-de-France, 01/11/2019, 48p., (Eclairage) - En ligne sur le site de la CMA Hauts-de-France

A lire aussi :

03/04/2020 27ème édition du Concours Un des Meilleurs Ouvriers de France (UMOF) Le Comité d'organisation des expositions du travail et du concours Un des Meilleurs Ouvriers de France ... Lire la suite

02/04/2020 NOUVEAU : Suivez l'actualité liée au Coronavirus - COVID-19 Le service Veille Artisanat de CMA France propose un nouveau dossier consacré à l'actualité ... Lire la suite

01/04/2020 Accompagnement des entrepreneurs et des conjoints de l’économie de proximité confrontés à un risque de santé - Edition 2020 [AAP] La Fondation Garance a lancé l'édition 2020 de l'appel à projets Accompagnement des ... Lire la suite

01/04/2020 [Covid-19] Plan de soutien des entreprises françaises exportatrices [source:aides-entreprises.fr] Lire la suite

30/03/2020 Pays de la Loire : Fonds d’appui à la coopération internationale [source:aides-entreprises.fr] Lire la suite