logo
Avec le soutien de :

MEIEDGCIS
Retour a l’Accueil > Espace Veille > Formation continue >Données économiques > Usages et représentations des titres professionnels [Etude Cereq]

Usages et représentations des titres professionnels [Etude Cereq]

lundi 02 juillet 2018
A la demande de la DGEFP, le Céreq a mené une enquête sur les usages et les représentations de la valeur des titres professionnels délivrés par le ministère du Travail auprès d'entreprises (notamment artisanales), d'institutions et d'organismes de formation dont les CFA.

L'étude dresse 4 grandes synthèses de résultats après un état des lieux des connaissances des titres.
- La première aborde les tendances de fond de la sphère des titres par les acteurs. Elle révèle notamment un développement nuancé et un déficit d'image par manque de communication ; une ambiguïté de l'usage des titres dans les politiques RH des entreprises.
- La deuxième aborde l'usage des titres du point de vue des offreurs. Les centres agréés souhaiteraient notamment "davantage de souplesse de la part des prescripteurs régionaux pour envisager une articulation titre/diplôme plus fluide".
- La troisième observe les pratiques d'usage des titres par les entreprises. A partir d'études de cas d'entreprises-centres agréés, il se dégage 5 types de logique d'usage de titres professionnels :
* "Sauvegarder le métier et les emplois par la formation au titre ;
* Former au titre, effet de conjoncture ou réponse à des reconversions ;
* Produire une qualification sur mesure ;
* Quand l'entreprise développe le titre en tant que substitut des diplômes industriels ;
* Ecarter le titre et s'engager dans l'alternance, l'apprentissage et le diplôme."
- La quatrième synthèse est basée sur le positionnement des CFA vis-à-vis des titres à la suite de leur ouverture à l'apprentissage. Il en ressort deux catégories de CFA : les réfractaires et les précurseurs.

Enfin, une série de recommandations est proposée en vue d'améliorer le système, parmi lesquelles :
- "Agir pour une meilleure visibilité du titre auprès des branches, des entreprises (PME), des instances régionales de concertation, des intermédiaires de l'emploi et de la formation ;
- Développer le titre dans les parcours VAE et la formation continue des actifs ;
- Décloisonner les parcours de formation en créant des passerelles entre certifications ;
- Offrir un accompagnement pédagogique aux centres de formation."
Source(s) :
Le titre et le marché : enquête sur l'usage et les représentations de la valeur des certifications du ministère du Travail / CEREQ, Romani Claudine .- in : Céreq, 01/05/2018, 107p., (Céreq Etudes) - En ligne sur le site du Céreq

A lire aussi :

13/07/2018 Données sur les formations obligatoires [Etude Céreq] D'après les données salariés de l'enquête Defis (Dispositif d'enquêtes sur les ... Lire la suite

11/07/2018 Le FAFCEA a accompagné 64 918 entreprises artisanales en 2017 Le rapport d'activité 2017 du FAFCEA, Fonds d'assurance formation des chefs d'entreprise artisanale, annonce ... Lire la suite

20/06/2018 Centre - Val de Loire : données 2017 sur la formation dans les Chambres de métiers et de l'artisanat La Chambre régionale des métiers et de l'artisanat du Centre - Val de Loire présente une ... Lire la suite

03/05/2018 Formation - emploi : données INSEE 2018 L'INSEE met à jour les chiffres sur les relations entre le système de formation et l'emploi ; ils ... Lire la suite

02/03/2018 Les Français et la formation professionnelle [Etude] D'après une enquête réalisée par Elabe pour l'Institut Montaigne et l'Express, 59 % des ... Lire la suite