logo
Avec le soutien de :

MEIEDGCIS
Retour a l’Accueil > Espace Veille > Emploi > Documents clés

Emploi

ISM
L'emploi dans les entreprises artisanales. - in: Tableau économique de l'artisanat, 2014, 32 p.
Le tableau économique de l'artisanat, construit en lien avec la Direction générale des entreprises (DGE), l'Union professionnelle artisanale (UPA) et l'Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l'Artisanat (APCMA), a pour objectif de mesurer les performances économiques de l'artisanat dans ses différentes composantes sectorielles, mais aussi de suivre les évolutions depuis 2000.
Le 5ème cahier, consacré à l'emploi dans les entreprises artisanales, fournit des données statistiques sur les actifs et les salariés de l'artisanat (un zoom est fait sur les salariés de l'artisanat rural), l'emploi salarié dans les secteurs et les régions, les apprentis, les besoins de main d'oeuvre et les métiers en tension.
En ligne sur le site de l'ISM : http://ism.infometiers.org/ISM/Media/Files/Tableaux-economiques/Tableau-economique-de-l-artisanat-Cahier-V

Pôle Emploi, CREDOC
Enquête Besoins en main-d'oeuvre (BMO 2017) - France. - Paris : Pôle emploi, 2017, 74 p.
L'enquête BMO 2017 apporte des éléments chiffrés sur les établissements qui envisagent de recruter, les projets de recrutement par type d'établissements et par bassins d'emploi et les métiers faisant l'objet de projets de recrutement.
Les intentions de recrutement des employeurs augmentent de 8,2 % pour 2017 (+ 5,1 % en 2016). 22,4 % des établissements envisagent au moins un recrutement en 2017 (20,5 % en 2016). 46% des projets d'embauches émanent des établissements de moins de 10 salariés. Dans les établissements de 1 à 4 salariés, les projets de recrutements ont augmenté de 14 %.
La part des embauches jugées difficiles augmente et s'élève à 37,5 % en 2017. Les difficultés restent plus importantes dans les entreprises de 50 à 99 salariés. Elles sont le plus souvent liées à l'inadéquation des profils, à la pénurie de candidats ou encore aux conditions de travail.
Selon l'enquête, certains secteurs de l'artisanat font face à des difficultés de recrutement. Pour les métiers de bouche, les projets de recrutement sont jugés difficiles à 65,2 % dans la boucherie, 61,5 % chez les charcutiers traiteurs, 53,7 % en boulangerie-pâtisserie. Pour l'ensemble des ouvriers de la construction et du bâtiment, les projets de recrutement sont jugés difficiles à 49,6 %. Ils sont de 55,2 % pour les coiffeurs, esthéticiens et hydrothérapeutes.
En annexe : base de sondage, retours et redressement.
Une enquête complémentaire réalisée par téléphone auprès d'établissements potentiellement recruteurs et d'établissements n'envisageant pas de recruter complète les résultats de l'enquête classique. Les employeurs ont été interrogés sur leurs perspectives d'avenir en terme de compétences.
Des fiches de synthèse complémentaires à l'enquête et des publications régionales sont également disponibles.
En ligne sur le site de Pôle Emploi : http://statistiques.pole-emploi.org/bmo/

Conseil d'Orientation pour l'Emploi
Automatisation, numérisation et emploi - Tome 1 : les impacts sur le volume, la structure et la localisation de l'emploi. - Paris : COE, 12/01/2017, 192 p.
Le Conseil d'orientation pour l'emploi publie un rapport analysant les effets de l'automatisation et de la numérisation sur le volume, la structure et la localisation de l'emploi.
Dans ce cadre, des résultats d'une étude statistique réalisée par le Secrétariat général du conseil révèlent notamment que :
- "moins de 10 % des emplois existants présentent un cumul de vulnérabilités susceptibles de menacer leur existence dans un contexte d'automatisation et de numérisation ;
- mais la moitié des emplois existants est susceptible d'évoluer, dans leur contenu, de façon significative à très importante ;
- le progrès technologique continuerait à favoriser plutôt l'emploi qualifié et très qualifié."
Le rapport établit également une liste des métiers les plus "exposés" et les plus "susceptibles d'évoluer" caractérisés en tant que métiers principalement manuels et peu qualifiés relevant notamment du secteur de l'industrie pour les premiers et des services pour les seconds.
En ligne sur le site du Conseil d'orientation pour l'emploi : http://www.coe.gouv.fr/Detail-Nouveaute.html%3Fid_article=1347.html

Conseil d'Orientation pour l'Emploi
Automatisation, numérisation et emploi - Tome 2 : l'impact sur les compétences. - Paris : COE, 01/09/2017, 172 p.
Le Conseil d'orientation pour l'emploi publie le 2ème tome du rapport analysant les effets de l'automatisation et de la numérisation sur l'emploi, consacré à l'impact sur les compétences.
En s'appuyant sur plusieurs sources d'information, il dresse un diagnostic des besoins en compétences des actifs au vu d'une économie en mutation. Il constate notamment que "pour environ 50 % des actifs actuellement en emploi et dont l'emploi va se transformer, il existe un besoin très important de compétences techniques nouvelles."
C'est pourquoi, le Conseil d'Orientation pour l'emploi propose les grands axes d'une stratégie globale d'évolution des compétences dans le cadre de la révolution technologique en cours, qui devrait agir sur les leviers suivants :
- "Se donner les moyens d'en savoir plus sur les compétences et leur évolution
- Améliorer notre système d'orientation scolaire et professionnelle et mieux diffuser le CEP
- Réformer notre système de certification
- Promouvoir tous les leviers disponibles pour le développement des compétences
- Rendre l'offre de formation adaptée à l'évolution rapide du contexte technologique."
En ligne sur le site du Conseil d'Orientation pour l'Emploi : http://www.coe.gouv.fr/Detail-Nouveaute5e1b.html?id_article=1405

INSEE, Beck Simon, Vidalenc Joëlle
Une photographie du marché du travail en 2016 - Le chômage recule de 0,3 point sur un an. - in : INSEE Première, 01/05/2017, n°1648, 4 p.
D'après les résultats de l'enquête Emploi 2016, les non-salariés représentent 11,8 % des personnes ayant un emploi, et les salariés constituent 88,2 % des emplois en France. Parmi les effectifs salariés (au nombre de 23,4 millions), 1,6 % sont des apprentis. Le chômage touche principalement les jeunes de 15 à 24 ans ; la CSP Agriculteurs exploitants, artisans, commerçants et chefs d'entreprise représente 3,9 % de l'ensemble des chômeurs.
En ligne sur le site de l'INSEE : https://www.insee.fr/fr/statistiques/2850098

DARES, Le Ninivin David
L'emploi dans les très petites entreprises fin 2015 - 75 % de leurs salariés travaillent dans le tertiaire. - in : Dares résultats, 01/04/2017, n°24, 7 p.
Le dispositif d'enquête Acemo (activité et conditions d'emploi de la main-d'oeuvre) comprend une enquête sur les TPE. Elle porte sur les entreprises de France métropolitaine employant de 1 à 9 salariés.
Les résultats de l'enquête de mars 2016 font notamment apparaître que ces entreprises regroupent 20 % de l'emploi salarié concurrentiel (hors agriculture) au 31 décembre 2015. 36 % des entreprises n'emploient qu'un seul salarié mais plus de la moitié (57 %) en emploient un ou deux au 31 décembre 2015. Elles recourent davantage aux CDD (contrats à durée déterminée), aux emplois à temps partiel ou aux contrats aidés que les entreprises de 10 salariés ou plus. Les dispositifs de formation en alternance représentent 74 % des emplois aidés dans les TPE.
Un focus sur l'emploi dans les TPE de l'artisanat révèle que 39 % des salariés des TPE travaillent dans l'artisanat au 31 décembre 2015. Elles emploient en moyenne 3 salariés. Elles ont une durée de travail hebdomadaire de 36,4 heures en moyenne et ont plus souvent recours aux emplois aidés, notamment aux formations en alternance. Les femmes sont moins nombreuses : elles représentent 34,5 % des salariés contre 48,4 % pour l'ensemble des TPE.
En ligne sur le site du Ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social : http://dares.travail-emploi.gouv.fr/dares-etudes-et-statistiques/etudes-et-syntheses/dares-analyses-dares-indicateurs-dares-resultats/article/l-emploi-dans-les-tres-petites-entreprises-fin-2015

ISM
Tableau économique de l'artisanat - Cahier IV : Les entreprises de proximité au féminin. - Paris : ISM, 01/12/2016, 46 p. (Etudes et recherches).
L'image attachée aux métiers de l'artisanat est souvent celle d'un monde très masculin. Afin de dépasser ces stéréotypes et d'objectiver la place actuelle de la femme dans ces entreprises, ce cahier du tableau de bord de l'artisanat dénombre l'emploi féminin, qu'il soit exercé en tant que dirigeante, conjointe collaboratrice, salariée ou apprentie.
Au total, un actif sur quatre est une femme (soit 730.000 femmes).
Une entreprise artisanale sur quatre est ainsi dirigée par une femme :
- Cette part a doublé en l'espace de 30 ans.
- La féminisation de la fonction dirigeante est certes variable selon les activités : la moitié des dirigeantes de l'artisanat pilotent une entreprise de coiffure, de soins de beauté et de fleuristerie. La part des dirigeantes est également élevée dans l'artisanat de fabrication (32%).
- Les dirigeantes sont plus diplômées que leurs homologues masculins : la moitié ont au moins un niveau BAC contre 1/3 des hommes.
Concernant les emplois salariés, ce sont un tiers des postes qui sont exercés par des femmes. La parité est même atteinte dans les effectifs salariés des activités de services et dans l'artisanat de l'alimentation. En revanche, la parité est rarement observée dans les métiers exercés :
- Les femmes occupent plus souvent des fonctions transverses (secrétariat, vente, comptabilité), alors que les hommes sont affectés majoritairement à des postes de production.
- Quelques métiers sont toutefois à recrutement mixte, tels ceux de la photographie, de la prothèse dentaire, des métiers d'art, du textile-habillement et du nettoyage.
Les choix d'orientation des apprenties de l'artisanat s'inscrivent dans la continuité et demeurent également sexués, même si quelques métiers féminisent leur base de recrutement, comme la pâtisserie (1/4 des apprentis sont des femmes) ou la peinture du bâtiment (12% d'apprenties).
A noter : pour ce cahier économique de l'artisanat, des données complémentaires sont également données sur les activités du commerce alimentaire et de l'hôtellerie-restauration.
En vente sur le site de l'ISM : http://ism.infometiers.org/ISM/Publications/Ouvrages/Tableau-economique-de-l-artisanat-Cahier-4-Les-entreprises-de-proximite-au-feminin?from=liste&offset=0&classification=1

 Voir aussi le Baromètre de l'artisanat ISM/MAAF sur La mixité des métiers en chiffres, en ligne sur le site de l'ISM : http://ism.infometiers.org/ISM/Barometre-de-l-artisanat/La-mixite-des-metiers-en-chiffres


DARES et BABET Charline
Portraits statistiques des métiers 1982-2014.- Paris : DARES, 2016.- 687 p.- (Synthèse.Stat').-
La Dares présente les portraits statistiques de 85 regroupements de métiers sur la période 1982-2014 à partir de l'enquête Emploi (Insee), du recensement de la population (Insee), des données sur les mouvements de main-d'oeuvre (Dares) et des statistiques sur le marché du travail (Dares et Pôle emploi). Chaque métier est caractérisé par des données sur la dynamique de l'emploi, les caractéristiques des personnes en emploi, la qualité de l'emploi, les caractéristiques des employeurs, la mobilité et le marché du travail.
Les groupes de métiers présentés sont notamment le bâtiment et les travaux publics ; les matériaux souples, le bois et les industries graphiques ; la maintenance (dont les ouvriers non qualifiés de la réparation automobile) ; l'artisanat ; l'hôtellerie, la restauration et l'alimentation (dont bouchers-charcutiers-boulangers) ; les services aux particuliers et aux collectivités (dont les coiffeurs-esthéticiens).
En ligne sur le site du Ministère du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social (publications Dares) : http://dares.travail-emploi.gouv.fr/dares-etudes-et-statistiques/etudes-et-syntheses/synthese-stat-synthese-eval/article/portraits-statistiques-des-metiers-1982-2014

AFE
Secteurs porteurs.- in : Paris : AFE, dernière édition
La fiche professionnelle dresse un état des lieux des secteurs porteurs à partir de 10 indicateurs : la crise et ses opportunités, les secteurs en croissance, les secteurs de la création d'entreprises, les dossiers sectoriels AFE les plus diffusés, les secteurs qui recrutent, les secteurs innovants et les investissements d'avenir, les points forts de l'Hexagone et le "made in France", les pays porteurs, ce qui marche à l'étranger, les mots de l'année.
Document à commander auprès de l'AFE : https://www.afecreation.fr/librairie/

France Stratégie, DARES
Les métiers en 2022. - Paris : France Stratégie, 2015, 416 p.
Le 3ème exercice de prospective, mené dans le cadre du groupe Prospective des métiers et qualifications (PMQ) au cours des années 2008-2014, "met en perspective les grandes évolutions qui contribueront à façonner l'emploi et le marché du travail dans les années à venir". Il présente 3 scénarios d'évolution de l'économie française et fait également un focus sur les jeunes et l'apprentissage, les seniors et les territoires.
Le document s'articule autour de deux parties : les résultats généraux et les diagnostics par domaine professionnel. Bibliographie thématique.
En ligne sur le site de France Stratégie : http://www.strategie.gouv.fr/publications/metiers-2022-prospective-metiers-qualifications

France Stratégie, DARES
Les métiers en 2022 - Résultats et enseignements. - Paris : France Stratégie, 2014, 65 p.
Le groupe Prospective des métiers et qualifications sur les métiers en 2022, piloté par France Stratégie, en partenariat avec la Dares, révèle qu'entre 735 000 et 830 000 postes par an seraient à pourvoir d'ici à 2022, du fait de départs en fin de carrière (pour 80 % des cas) et de créations d'emploi.
Il met en évidence des tendances en fonction des secteurs d'activité et des qualifications : les métiers du commerce et des services devraient continuer à se développer ; les métiers qualifiés du bâtiment, des transports et de la logistique devraient se développer dans une perspective environnementale ; les métiers les plus qualifiés devraient connaître de fortes créations d'emploi.
En ligne sur le site de France Stratégie : http://www.strategie.gouv.fr/blog/2014/07/rapport-les-metiers-en-2022/?xtor=xtor=EREC-026-[20140704-NEWSLETTER25]

LAINE Frédéric, OMALEK Laure, Centre d'Analyse Stratégique et DARES
Les métiers en 2020 : progression et féminisation des emplois les plus qualifiés ; dynamisme des métiers d'aide et de soins aux personnes.- in : Dares Analyses, n°22, 01/03/2012, 16p.
La Dares et le Centre d'analyse stratégique ont réalisé une analyse prospective sur le nombre de postes à pourvoir entre 2010 et 2020, en fonction des départs en fin de carrière et des créations d'emplois.
Les résultats révèlent un nombre élevé de postes à pourvoir en 2020 du fait des départs en fin de carrière qui s'élèvent à environ 600 000 par an, ainsi qu'une moyenne de 150 000 créations d'emploi par an.
Les métiers occupés par les cadres et les professions intermédiaires devraient bénéficier de fortes créations d'emploi, ainsi que les métiers de soins et de services à domicile, les coiffeurs, les esthéticiens, les techniciens et les agents de maîtrise de la maintenance et du BTP, les ouvriers qualifiés du second oeuvre du bâtiment. Les agents d'entretiens, les employés de maison et les conducteurs de véhicules représentent les métiers qui offriraient le plus de postes à pourvoir pour pallier les départs en fin de carrière. Quant à certains métiers d'ouvriers industriels, l'emploi devrait continuer de ralentir.
La tertiarisation des emplois, la polarisation des qualifications et la part des femmes dans l'emploi continueraient d'augmenter.
En ligne sur le site du Ministère du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social (publications Dares) : http://dares.travail-emploi.gouv.fr/dares-etudes-et-statistiques/etudes-et-syntheses/dares-analyses-dares-indicateurs-dares-resultats/article/2012-022-les-metiers-en-2020-progression-et-feminisation-des-emplois-les-plus

JOLY Cécile, LIEGEY Maxime, PASSET Olivier, Centre d'Analyse Stratégique
Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l'horizon 2030.- Paris : Centre d'analyse stratégique, 2012.- 166p. (Rapports et documents).-
Le Centre d'Analyse Stratégique a réalisé un travail de projection à l'horizon 2030 sur les secteurs de la nouvelle croissance. Trois scénarios "réalistes" ont été établis : le scénario contraint, le scénario de crise et le scénario cible. Il établit les grandes tendances de réallocations d'emplois entre secteurs porteurs et secteurs en déclin, puis s'interroge sur les dynamiques sectorielles sur les implications environnementales des différents scénarios de croissance.
En ligne sur le site du Centre d'Analyse Stratégique : http://www.strategie.gouv.fr/content/rapport-les-secteurs-de-la-nouvelle-croissance-une-projection-lhorizon-2030

CEREQ
Annuaire des Observatoires prospectifs des métiers et des qualifications.- Paris la Défense : CENTRE INFFO, 2011.- 170p
Le Céreq a recensé tous les Observatoires Prospectifs des Métiers et des Qualifications (OPMQ) existant depuis 2003. Au total, 126 OPMQ conventionnellement créés ont été identifiés au 30 juillet 2010.
L'annuaire indique les numéros de téléphone, les courriels, le périmètre d'intervention et les OPCA concernés.
En ligne sur le site du Centre Inffo : http://www.centre-inffo.fr/IMG/pdf/AnnuaireOPMQ_vf.pdf


CONSEIL D'ORIENTATION POUR L'EMPLOI
L'emploi dans les très petites entreprises (TPE).- Paris : COE, 2011.- 40p.-
Le rapport dresse un état des lieux quantitatif et qualitatif de l'emploi dans les TPE. Plus de la moitié d'entre elles n'emploient qu'un ou deux salariés et le salaire moyen y est inférieur de 19% de celui des autres entreprises. Le Conseil d'orientation pour l'emploi propose 3 pistes d'amélioration pour le suivi statistique des TPE et de l'emploi, pour la création d'emploi et pour l'attractivité des TPE pour les salariés.
En ligne sur le site du Conseil d'orientation pour l'emploi : http://www.coe.gouv.fr/spip.php?page=dossier_detail&id_article=896


QUINTIN Odile et CENTRE D'ANALYSE STRATEGIQUE
Le travail et l'emploi dans vingt ans.- Paris : Centre d'analyse stratégique, 2011.- 304p.(Rapports et documents).-
Le rapport dresse, dans un premier temps, un état des lieux des évolutions économiques et sociétales du travail et de l'emploi depuis 30 ans. Il examine ensuite cinq dimensions du travail du point de vue de l'individu et de l'entreprise : les motivations du travail, les formes de travail, l'organisation du travail, les espaces et les temps de travail. A partir des scénarios avancés pour 2030 (accélération technologique et sociétale ou rééquilibrage et volontarisme des acteurs), le rapport formule des propositions qui visent à rénover les politiques publiques de l'emploi, à créer un nouvel outil de sécurisation des trajectoires professionnelles qui est le compte individuel social, et à favoriser la qualité du travail.
En ligne sur le site du Centre d'Analyse Stratégique : http://www.strategie.gouv.fr/content/rapport-le-travail-et-lemploi-dans-vingt-ans-5-questions-2-scenarios-4-propositions


Mise à jour le 28/11/2017