logo
Avec le soutien de :

MEIEDGCIS
Retour a l’Accueil > Espace Veille > Création - Reprise d'entreprise >Données économiques > Hauts-de-France : 33 500 établissements concernés par un projet de transmission dans les 5 prochaines années

Hauts-de-France : 33 500 établissements concernés par un projet de transmission dans les 5 prochaines années

jeudi 05 avril 2018
L'Observatoire de la transmission-reprise en Hauts-de-France rend compte du volume et de la caractérisation des reprises en 2016 dans la région.

2000 entreprises ont été reprises en 2016, dont 46 % par rachat de fonds et 42 % par rachat de parts. Les transmissions familiales représentent 15 à 20 % des reprises dans le commerce de détail, et augmentent avec la taille de l'entreprise. Près de la moitié des repreneurs ont trouvé leur entreprise via leur réseau professionnel ou amical, les canaux utilisés étant différents selon le secteur d'activité et la taille de l'entreprise. Dans près de 30 % des reprises, l'entreprise n'était pas à vendre au moment où le futur repreneur a pris contact avec le dirigeant de l'entreprise qu'il convoitait.

Le prix moyen de cession pour un commerce de détail s'élève à 131 000 €. 78 % des repreneurs apportent des fonds personnels (1 reprise sur 5 étant exclusivement financée par ce mode) et 73 % ont recours à l'emprunt bancaire pour financer leur reprise. 31 % des repreneurs du commerce de détail ont bénéficié d'un prêt d'honneur.

L'étude dresse également le profil des repreneurs : déjà en activité pour 80 % d'entre eux avant la reprise (38 % ayant un passé de chef d'entreprise), ils connaissent généralement le secteur d'activité dans lequel ils reprennent, et ont pour principale motivation une volonté d'indépendance. Leurs principaux objectifs pour les 5 prochaines années sont le développement du chiffre d'affaires (61 %), de la rentabilité (40 %) et de l'emploi (33 %).

Deux motifs dominent pour la cession d'entreprise : l'âge du dirigeant, et les difficultés économiques. Suivant les secteurs d'activité, l'ancienneté du cédant dans l'entreprise varie, celle-ci étant plus élevée dans la construction, les services aux entreprises et le commerce de détail. La moitié des cédants avaient repris l'entreprise qu'ils vendent, mais dans la construction, ce taux n'est que de 25 %. 57 % des cédants n'ont pas bénéficié d'un accompagnement.

D'ici 5 ans, 33 500 établissements seront concernés par un projet de transmission.
Source(s) :
La transmission-reprise d'entreprise en Hauts-de-France / CCI Hauts-de-France .- in : CCI Hauts-de-France, 01/01/2018, 16p. - En ligne sur le site de la CCI Hauts-de-France

A lire aussi :

15/06/2018 Centre - Val de Loire : Diagnostic des jeunes entreprises ayant moins de 3 ans d'activité Les Chambres de métiers et de l'artisanat du Centre - Val de Loire publient les données ... Lire la suite

12/06/2018 Centre - Val de Loire : suivi des jeunes entreprises artisanales 7 mois après leur installation, année 2017 Le réseau des CMA Centre - Val de Loire a mené une enquête auprès des jeunes entreprises ... Lire la suite

11/06/2018 Baromètre de l'artisanat ISM/MAAF : les chiffres de la création et transmission d'entreprise L'ISM publie son nouveau baromètre de l'artisanat dédié aux chiffres 2017 de la ... Lire la suite

20/04/2018 L'entrepreneuriat en France [Les Cahiers français] Les Cahiers français consacrent un dossier à l'entrepreneuriat en France, qui met en évidence ... Lire la suite

12/03/2018 Corse : 2500 entreprises potentiellement à transmettre d'ici 10 ans [Etude Insee] En Corse, 2 500 dirigeants d'entreprises seraient concernés par un départ en retraite dans les 10 ... Lire la suite