logo
Avec le soutien de :

MEIEDGCIS
Retour a l’Accueil > Espace Veille > Bâtiment > Documents clés

Bâtiment


ISM
Tableau économique de l'artisanat - Cahier 2 : Les secteurs et métiers de l'artisanat en perspective. - Paris : ISM, 15/09/2016, 57p. (Etudes et recherches).
Le cahier II du Tableau économique de l'artisanat dresse un bulletin de santé des secteurs de l’artisanat et pointe les métiers porteurs en matière d’emplois salariés ces cinq dernières années.
Les 350 activités de l’artisanat ont connu un essor du nombre de leurs entreprises, mais plus rarement des emplois salariés.
Au total, sur la période 2009-2014, le tissu artisanal s’est enrichi de 190 000 entreprises, principalement dans les services et le BTP. Mais, dans ces années de morosité économique, la création d’entreprises s’est peu accompagnée de création d’emplois salariés. Fait paradoxal, ce sont d’ailleurs les activités artisanales de l’alimentation – moins prolifiques en nouvelles entreprises – qui affichent un solde positif en matière d’emplois salariés.
Commander sur le site de l'ISM : http://ism.infometiers.org/ISM/Publications/Ouvrages/Tableau-economique-de-l-artisanat-Cahier-2-Les-secteurs-et-metiers-en-perspective?from=liste&offset=0&classification=12
Voir aussi le "Baromètre de l'artisanat" sur les chiffres des métiers et secteurs : http://ism.infometiers.org/ISM/Barometre-de-l-artisanat/Les-chiffres-des-metiers


Portraits statistiques de branche (PSB) - Les indicateurs bâtiment second oeuvre.- in : Site du CEREQ, janvier 2017, multp.
Données statistiques sur le secteur du bâtiment second oeuvre : caractéristiques de l'appareil productif et indicateurs économiques (les établissements, les entreprises) ; caractéristiques et usages de la main d'oeuvre (qualifications, attributs des personnes, pratiques de GRH) ; renouvellement de la main d'oeuvre et insertion des jeunes (ancienneté, entrées/sorties, origine de la main d'oeuvre, entrée des jeunes) ; zoom par catégories socioprofessionnelles, par sexe et par âge, données sur la part des artisans. En ligne sur les PSB du CEREQ : http://www.cereq.fr/index.php/content/download/3524/35794/file/Indicateur%20IC%20-%20B%C3%A2timent%20second%20%C5%93uvre.xlsx

Plan Bâtiment Durable. Rapport d'activité 2016 .- in : Plan Bâtiment Durable, 30/01/2017, 91p.
Le rapport annuel d'activité du Plan Bâtiment Durable dresse un panorama des actions 2016 de la filière bâtiment et immobilier durables. Il s'articule autour des axes suivants :
- "les bâtiments responsables de demain, entre transition environnementale et numérique" (RT 2012,  future réglementation environnementale, travaux prospectifs du Plan Bâtiment Durable : RBR 2020-2050, biodiversité et immobilier durable,  bâtiment et immobilier à l'heure du numérique) ;
- "rénovation énergétique des bâtiments : objectif massification";
- "mobiliser les territoires" (le rôle des collectivités territoriales dans la rénovation énergétique des logements, les Plans Bâtiment Durable régionaux, le réseau Inter-clusters du bâtiment durable, les plateformes Bâtiment-Énergie);
- "accompagner la filière" (le dispositif RGE, PACTE, les MOOC Bâtiment Durable, la garantie de performance énergétique).
En ligne sur le site du Plan Bâtiment Durable : http://www.planbatimentdurable.fr/publication-du-rapport-d-activite-2016-l-action-du-a1075.html

CAPEB
Artisanat du Bâtiment - Les chiffres clés 2016. - Paris : CAPEB, 2016, 69p.
L'édition 2016 des chiffres clés de l'artisanat du bâtiment communique des données structurelles sur l'ensemble du secteur du bâtiment et notamment sur les caractéristiques des entreprises de moins de 20 salariés. En ligne sur le site de la CAPEB : http://www.capeb.fr/media/document/chiffres-cles-2016-version-bat-le-29sept2016.pdf

CAPEB
Les chiffres clés patrimoine 2016. - in : CAPEB, 01/10/2016, 18 p.
La CAPEB communique des données 2016 sur le marché du patrimoine intégrant les bâtiments ou ouvrages construits avant 1948 et ceux construits entre 1948 et 1975. Le périmètre est donc élargi par rapport aux études de 2007 et 2012. 64 % des entreprises artisanales interviennent sur des chantiers du patrimoine (données 2015) contre 70 % en 2012 et 78 % en 2007. Le chiffre est en baisse malgré l'extension du périmètre d'étude de ce marché. 30 % des entreprises interrogées utilisent des produits de la filière bio-sourcée, géo-sourcée ou de proximité et/ou issus des circuits courts. En ligne sur le site de la CAPEB : http://www.capeb.fr/les-chiffres-de-lartisanat

CCCA-BTP
Tableau de bord national de l'emploi et de la formation dans le BTP. Edition 2015. - Paris : CCCA - BTP, 2016, 56p.
L'édition 2015 du tableau de bord du CCCA-BTP propose des données relatives à l'activité, au tissu d'entreprises, aux jeunes, aux salariés, aux demandeurs d'emploi, aux intérimaires, à la relation emploi-formation (insertion des apprentis, des élèves...). En ligne sur le site du CCCA-BTP : http://www.ccca-btp.fr/tl_files/Tableau%20de%20bord%20national%20emploi%20et%20formation%20BTP%202015.pdf

FCGA
Activité et tendances - 2015, un si léger mieux...
- Paris : FCGA, 01/04/2016, 18 p. (La France des TPE).
Le recueil présente l'évolution du chiffre d'affaires en 2015 de 26 professions du commerce et de l'artisanat en France, ainsi qu'une projection pour l'année 2016. Chiffres clés par secteur d'activité. Document à commander auprès de la FCGA : http://www.cgadiffusion.com

Crédit Agricole
Fiches d'information métiers.- Paris : Crédit Agricole, 2016.- multp.
Les fiches d'informations proposent une présentation de différents métiers : leur marché, le métier et sa réglementation, l'exercice de l'activité, les difficultés du métier. Plusieurs concernent des activités liées au secteur du bâtiment : couverture et étanchéité ; peinture en bâtiment ; plâtrerie ; travaux de serrurerie ; travaux de maçonnerie ; pose de revêtements de sols et de murs ; fabrication et pose de charpente ; scierie ; travaux d'installation électrique ; ébénisterie ; installation d'équipements thermiques et de climatisation ; installation d'équipements d'énergie renouvelable. Fiches à consulter en ligne sur le site jesuisentrepreneur.fr : https://www.jesuisentrepreneur.fr/informations-sectorielles/artisanat/


CAPEB
Quel(s) dirigeant(s)d'entreprise artisanale en 2025 ?.- Paris : CAPEB, 2015.- 34p.(Cahiers de Tendances de l'Artisanat du Bâtiment, n°10)
La collection "Les Cahiers de Tendances de l'Artisanat du Bâtiment®" synthétise des travaux réalisés par la Capeb. Le 10ème volume est consacré à la gestion et au pilotage des entreprises artisanales. Il est structuré autour de 3 parties permettant aux chefs d'entreprises artisanales de trouver des pistes pour adapter ses pratiques à un environnement changeant. Le 1er volume "Quel(s) artisan(s) en 2025 ?", paru en 2011, est structuré en trois parties proposant une analyse des grandes transformations du monde, de la société et du bâtiment (métier par métier).

La collection s'est enrichi en 2012 de plusieurs volumes consacrés aux différents métiers du bâtiment. Chacun d'eux est structuré en 3 parties : une analyse de la profession à l'heure actuelle et des grands challenges, les marchés et les défis à relever, et un regard prospectif sur le métier en 2025.
Les professions ayant fait l'objet d'une publication :

  •     les couvreurs, les plombiers et les chauffagistes
  •     les électriciens
  •     les maçons et les carreleurs
  •     les charpentiers, les menuisiers et les agenceurs
  •     les métiers de la peinture, vitrerie, revêtements
  •     les plâtriers, les plaquistes, les staffeurs et les métiers de l'isolation
  •     les serruriers-métalliers
  •     les métiers de la pierre.

En ligne sur le site de la CAPEB : http://www.capeb.fr/cahiers-de-tendances/


CCCA-BTP.
Tableau de bord de l'apprentissage dans le bâtiment et les travaux publics - Edition 2015. - Paris : CCCA - BTP, 2015, 32p.
L'édition 2015 du tableau de bord de l'apprentissage dans le bâtiment et les travaux publics informe sur les entreprises formant des apprentis, les CFA et sur les apprentis eux-même.
Au 1er janvier 2014, 60 000 entreprises du BTP forment des apprentis. 20 % relèvent de la maçonnerie, 18 % du secteur énergétique, 16,5 % de la finition, 15 % du bois et 13 % de l'électricité. 3 % des artisans seuls forment des apprentis du BTP. Le nombre d'apprentis formés dans les 103 CFA conventionnés avec le CCCA-BTP s'élève à 50 000. Au cours des 10 dernières années, "l'évolution de l'apprentissage s'est synchronisée avec la conjoncture de l'emploi." Ils représentent moins de la moitié des jeunes en formation professionnelle initiale BTP. En ligne sur le site de CCCA-BTP : http://www.ccca-btp.fr/tl_files/pdfCCCABTP/Editions2015/Tableau%20de%20bord%20de%20l'apprentissage%202015.pd

AFE
Fiches métiers AFE.- Paris : AFE, dernière édition.- multp.
Les fiches professionnelles proposent une présentation et une analyse de la création et de la reprise d'entreprises par métier (éléments juridiques et règlementaires applicables, principaux ratios financiers de la profession, chiffres-clés du secteur). 15 fiches concernent le secteur de la construction - BTP : courtier en travaux, éco-construction maison en bois, énergies renouvelables, énergie solaire, entreprise de peinture, entreprise de plâtre et isolation, génie climatique, installation électricique-électricien, menuiserie artisanale-bois-PVC, petits travaux du bâtiment, plomberie-chauffage, rénovation énergétique des bâtiments, revêtements des sols et murs, secteurs porteurs 2016, travaux de maçonnerie générale.

Documents à commander auprès de l'AFE : https://www.afecreation.fr/librairie/


Agence Qualité construction
Signes de reconnaissance de la qualité.- Paris : Agence Qualité Construction, 2010.- multp.
L'Agence Qualité Construction recense, dans un guide en ligne, les signes de qualité dans la construction : panoramas des signes de qualité, présentation des différents types de signes (comparaison et détails) attachés aux acteurs et aux bâtiments. Un moteur de recherche, une foire aux questions, un glossaire sont également mis à disposition. En ligne sur le site de l'Agence Qualité Construction (AQC) : http://www.qualiteconstruction.com/observation/signes-de-reconnaissance-de-la-qualite.html 

 

ISM
Création & reprise d'entreprise dans l'artisanat du BTP : évolution des profils d'entreprises et des besoins d'accompagnement.- Paris : ISM, 2007.- 78p.
L'étude, consacrée aux jeunes entreprises du secteur du bâtiment et des travaux publics, est le premier volet d'un programme d'études conduit par l'Institut Supérieur des Métiers sur le champ de la création/reprise d'entreprises artisanales. En effet, les organisations de l'artisanat constatent, depuis plusieurs années, une évolution lente mais certaine des profils de dirigeants. L'étude permet de qualifier et de quantifier ces évolutions, ainsi que les difficultés rencontrées par les jeunes entreprises durant leur phase de primo-développement. Etude des caractéristiques et des tendances d'évolution des nouvelles entreprises du BTP, analyse des segments de population, besoins d'accompagnement. Bibliographie. Questionnaires d'enquête. En ligne sur le site de l'ISM : http://ism.infometiers.org/ISM/Publications/Ouvrages/Creation-et-reprise-d-entreprise-dans-l-Artisanat-du-BTP?from=liste&offset=0&classification=6


BRUNHES Bernard ;  GINESTE Sandrine ;  REBOUL Jean-Louis et LUCIANI Jean
CEP Construction : rapport final.- Paris : Bernard Brunhes consultants, 2006.- 142p.
Le Contrat d'Etudes Propectives (CEP) du bâtiment et des travaux publics présente la branche (poids économique, emploi, concurrence...), informe sur l'emploi, l'organisation du travail, les ressources humaines et la formation,  dégage des éléments de prospective et des pistes d'action pour l'emploi et les compétences de la branche.

  • Développement durable

ADEME.
Climat, air et énergie. Edition 2015. - Paris : ADEME, 2016, 214 p. (Chiffres clés)
L'Ademe publie les chiffres-clés 2015 de la consommation énergétique, du développement des énergies renouvelables EnR et des émissions de gaz à effet de serre dans différents secteurs dont le bâtiment.
L'ADEME, les chambres de métiers et de l'artisanat et les chambres de commerce et d'industrie ont mis en place, depuis plus de 20 ans, des partenariats permettant d'accompagner les entreprises dans leurs démarches climat-énergie. Fin 2015, environ 300 conseillers spécialistes de l'énergie et l'environnement étaient mobilisés sur tout le territoire français.
Le gaz et l'électricité sont les deux principales sources d'énergie de chauffage les plus consommées ("le chauffage électrique représentait en 2013 environ un tiers du marché et 54 % des modes de chauffage des logements neufs" ; "les chaudières au gaz constituaient 42 % des modes de chauffage en 2013"). "En 2014, la consommation française d'énergie d'origine renouvelable a atteint 21,9 Mtep [millions de tonnes équivalent pétrole], dont 50 % d'EnR thermiques, 36 % d'EnR électriques et 14 % de biocarburants, pour une production primaire d'ENR de 22,7 Mtep." Environ 345 Mt de déchets ont été produits en France en 2012 (les ¾ environ proviennent du secteur de la construction). En ligne sur le site de l'ADEME : http://www.ademe.fr/climat-air-energie-edition-2015

ADEME , Alcimed.
Marchés actuels des produits biosourcés et évolutions à horizons 2020 et 2030. Synthèse publique. - in : ADEME, 01/04/2015, 18p.
L'Ademe publie la synthèse d'une étude menée sur les marchés actuels des produits biosourcés et leurs évolutions à l'horizon 2020 et 2030. "Le périmètre de l'étude regroupe l'ensemble des produits biosourcés non énergétiques et non alimentaires innovants provenant, tout ou partie, de matières premières renouvelables issues de la biomasse". Ces produits biosourcés sont destinés à des secteurs d'activités divers tels que le bâtiment, la cosmétique, les transports, la détergence, l'emballage ou encore les sports et loisirs. La synthèse fournit des données chiffrées sur les volumes produits et consommés ou encore l'impact sur les surfaces agricoles. Des scénarios prospectifs à horizons 2020 et 2030 sont proposés. En ligne sur le site de l'Ademe : http://www.ademe.fr/marche-actuel-produits-biosources-evolutions-a-horizons-2020-2030

CER France.
Baromètre "Les artisans du bâtiment et l'éco-construction" Janvier 2015 - Vague 5. - in : CER France, 24/03/2015, 46p.
La 5ème édition du baromètre annuel CERFRANCE/Ipsos sur les artisans du bâtiment et l'éco-construction indique que 43 % des artisans du bâtiment voient le principe de l’éco-conditionnalité et du RGE (Reconnu Garant de l’environnement) comme une contrainte, contre 26 % qui l'envisagent comme une opportunité. L'entrée en vigueur de l'éco-conditionnalité se traduira pour 43 % des artisans du bâtiment interrogés par des coûts d'investissement (formation, qualifications, équipements) élevés. 35 % des entreprises indiquent qu'elles effectuent déjà des chantiers "éco-construction" et RGE. Les deux principaux obstacles au développement de l'éco-construction sont la faible demande de la part des acheteurs (53 %) et la difficulté à obtenir des aides financières suffisantes (32 %). Les artisans du bâtiment ont également été interrogés sur les actions mises en place au sein de leur entreprise en matière de développement durable ; parmi celles-ci, le tri sélectif, l'amélioration des conditions de travail et du bien-être des salariés, l'utilisation de produits de construction bénéficiant d'un label écologique. 54 % ne bénéficient pas de labellisation ou de certification qualité environnementale et ne l'envisagent pas pour l'instant. Enfin, le baromètre révèle une année 2014 difficile pour les artisans du bâtiment qui restent prudents sur les perspectives à 12 mois. En ligne sur le site Ipsos : http://www.ipsos.fr/decrypter-societe/2015-03-24-nouvelle-degradation-l-activite-artisans-batiment-en-2014

Busson Isabelle, Dupouy Aline, Pilnière Véronique.
Représentations des artisans du bâtiment sur l'éco-construction et évolutions à envisager pour une meilleure adaptation et articulation de leurs pratiques. - in : AIMS, 12/06/2013, 25p.
Dans le cadre de la XXIIème conférence de l'AIMS (9-12 juin 2013, Clermont-Ferrand), une communication a été effectuée sur les représentations des artisans du bâtiment sur l'éco-construction et les évolutions à envisager pour une meilleure adaptation et articulation de leurs pratiques. A partir d'entretiens et d'observations in situ d'artisans, les auteurs ont mis en lumière "un certain nombre de transformations de la pratique de l'artisan en bâtiment engagé dans l'éco-construction et la nécessité de développer un ensemble de compétence" : travail en réseau, activité de veille, relation client... Bibliographie.
En ligne sur le site de l'AIMS : http://www.strategie-aims.com/events/conferences/23-xxiieme-conference-de-l-aims/communications_by_author?author=Busson+Isabelle


C&B , Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie
Les filières de matériaux de construction biosourcés : plan d'actions, avancées & perspectives. - Paris La Défense : Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, 2013, 22 p.
Un plan d'actions a été mis en place depuis 2010 par l’Etat et l’association Constructions et Bioressources (C&B) avec les professionnels des secteurs du bâtiment et de la construction "pour identifier et lever les obstacles techniques, normatifs et réglementaires à l’utilisation des matériaux biosourcés dans la construction". Ce plan d'actions s'articule autour de cinq enjeux : la structuration de la filière, son industrialisation, sa professionnalisation, son innovation et sa territorialisation. Un document, réalisé à l’initiative du Ministère de l’égalité des territoires et du logement, du Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, et de l’association Constructions & Bioressources, présente les principales actions de ce plan.
En ligne sur slideshare : https://fr.slideshare.net/Ecima/synthese-travaux-biosources-novembre2013


DGALN , PUCA , Nomadeis.
Etude sur le secteur et les filières de production des matériaux et produits bio-sourcés utilisés dans la construction (à l'exception du bois). - Paris La Défense : Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, 2012, 173 p. Une étude, réalisée par Nomadéis pour le compte du Ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie (DGALN - PUCA), sur le secteur et les filières de production des matériaux et produits bio-sourcés utilisés dans la construction (à l'exception du bois) dresse dans une première partie un état des lieux du secteur et de ses filières et analyse dans une seconde partie les dynamiques régionales à l'oeuvre pour le soutien au développement de ces filières. L'étude se concentre sur l'analyse des sous-filières correspondant aux matières premières suivantes : produits connexes du bois, ouate de cellulose, paille, chanvre, lin, textile recyclé, laine de mouton, miscanthus, liège, plume de canard.


AFPA et ALTERNATIVES ECONOMIQUES
Les métiers du bâtiment à l'heure du développement durable
.- Paris : Alternatives économiques, 2011.- 144p.
Les métiers du bâtiment évoluent sous l'effet des nouvelles normes environnementales imposées par le Grenelle de l'environnement. Dans une publication réalisée en partenariat avec Alternatives économiques, l'Afpa mesure l'impact du développement durable sur les métiers du bâtiment (évolution des métiers, offre de formation), analyse les changements induits sur l'ensemble du secteur, explique le positionnement de Pôle emploi pour répondre aux nouveaux besoins de main d'oeuvre, et donne la parole à quelques acteurs ayant un rôle direct ou pas avec la construction.


Commission Européenne
Communication de la Commission au Parlement européen, au Conseil, au Comité économique et social européen et au Comité des régions : Plan 2011 pour l'efficacité énergétique.- in : Eur-Lex, 08/03/2011, n°109, 19p.
L'efficacité énergétique s'inscrit dans le cadre de la Stratégie "Europe 2020" de l'UE. Le nouveau plan de la Commission européenne en matière d'efficacité énergétique porte sur le secteur public (avec notamment la rénovation des bâtiments publics, le contrat de performance énergétique), les bâtiments à faible consommation d'énergie (le plan souligne notamment l'importance de l'évaluation des besoins de formation pour le secteur de la construction de bâtiment à faible consommation d'énergie), l'industrie (avec les réseaux d'électricité et de gaz), les soutiens financiers, les économies pour le consommateur, les transports. En ligne sur le site de la Commission Européenne : http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=COM:2011:0109:FIN:FR:PDF

Mise à jour le 01/06/2017